REPORTAGE RODEO

QUEBEC, L'AUTRE PAYS DES COWBOYS...

741 4

15 septembre 2011, je décolle enfin destination Montréal... Un rêve qui se réalise, une passion qui se révèle... photographier l'action ! ... Voiture de location et direction St Tite, 4000 habitants... mais pas aujourd'hui ! Pour l'heure la foule qui afflue de toute part du Canada, des Etats-Unis et même de l'Europe a fait gonfler la population de quelques 400 000 têtes supplémentaires ! ... Québec l'autre pays des cowboys ! 

Le Festival Western de St Tite, le rendez-vous incontournable de tous les passionnés de rodéo !... 

A travers mon objectif j'ai pu observer, apprécier, vivre cet évènement comme il se doit ... intensément, passionnément ! Ces photographies dédiées à tous les cowboys de la terre, sont un court extrait de leur vie, de cette passion qui les anime, les voit grandir et s'accomplir... " Ride hard in life and live your dreams ... "

756 3

 

Ce sport extrême demande agilité, courage et résistance, le danger est quasi permanent, les accidents graves ne sont pas rares et certains cowboys en gardent même des séquelles irréversibles quand ils n'y laissent pas leur vie ! Le rodéo est avant tout pour ces hommes, une passion qui commence souvent dès le plus jeune âge, vers 4 - 5 ans les futurs riders s'initient à ce sport sur le dos des moutons, des veaux ou des taurillons, avant de concourir sur des chevaux sauvages ou des taureaux pesant parfois plus d'une tonne !

Le stress et la peur sont leur quotidien, les montées d'adrénaline sont de plus en plus fortes, mais la passion qui les gouverne ne les lâche plus quoi qu'il arrive. Quand ils se retrouvent à terre, ils se relèvent et parfois même avec le sourir ! Pour certains la déception est grande et pour d'autres c'est la victoire au bout de ces 8 secondes !

942 2

 

La préparation et l'entretien du matériel sont essentiels pour la performance et la sécurité. Tout doit être minutieusement préparé, chaque rider possédant son propre matériel (corde, gant, chaps, gilet de protection, casque ...). Comme pour tout sport extrême, le rodéo requiert de la concentration, les riders ont besoin de s'isoler, de faire abstraction du bruit et de l'agitation alentours, pour penser et visualiser techniquement chaque geste, chaque position.

075 2

 

Quant aux bullfighters, ces clowns sont présents dans les arènes pendant le bullriding (monte de taureaux), avant tout pour porter aide et secours au cowboy en difficulté ou lorsqu'il se retrouve à terre, en éloignant le taureau, mais également pour divertir le public... Car le rodéo est avant tout un show... Un show spectaculaire ! Où rien ne manque, action, émotion ... où tout se mélange, rires, larmes, peur, joie... Bien sûr le spectacle se trouve dans l'arène et photographier ces rides, tous aussi impressionnants les uns que les autres, a été un réel plaisir, mais ma préférence... ce sont tous ces instants privilégiés derrières les chutes, juste avant le départ, lorsque chaque rider se concentre, se prépare et s'apprête à vaincre la force et l'agilité de l'animal durant ces 8 longues secondes !

209 4

 

Remerciements : 

Un grand merci tout particulier à Derek P. Fletcher, ex-champion américain de bullriding, qui a accepté de me parler de sa passion, qui m'a fourni de nombreuses informations sur le sujet et qui m'a gracieusement offert son livre, un condensé de conseils et de techniques pour les riders débutants et confirmés.

Merci également à tout le personnel organisateur du Festival Western de St Tite, Pascal Lafrenière, Julie Daoust, Geneviève Frappier, qui m'ont gentiment accueilli et permis d'obtenir ma "carte de presse" pour pouvoir réaliser ces photographies.

Merci aux cowboys québécois rencontrés au Festival Country de Bain de Bretagne en 2010, grâce à qui l'idée de ce reportage photos a pu germer dans ma petite tête !

Merci à tous ceux qui ont apprécié mon travail et qui m'ont encouragé à continuer et à ne pas lâcher l'affaire !!

Nadine D. Jousselin